La première carte libre et ouverte du Cimetière du Crêt de Roch à St-Étienne!

Par 14 septembre 2016 mai 3rd, 2019 blog, Cartographie, médiation numérique

Lorsqu’il s’agit de valoriser le patrimoine d’un territoire, moi-perso-je trouve qu’il n’y a rien de tel que de pouvoir fournir une bonne carte, et même, aujourd’hui, des informations géolocalisées (à part peut-être attirer des Pokémons sur les lieux, mais c’est un autre sujet).

À quelques jours des Journées du Patrimoine, où vont se tenir des visites, comme c’est régulièrement le cas, du Cimetière stéphanois du Crêt de Roch (ou Roc, selon les auteurs…), force est de constater qu’une carte détaillée de ce lieu n’est pas évidente à obtenir. Rien sur le site de la Ville de Saint-Étienne, rien sur la page dédiée du site des Archives Municipales consacrée au Cimetière, même Google est largué. Il existe bien un site internet www.cimetiere-du-cret-de-roch.info mais il faut un identifiant et un mot de passe pour y entrer.

Par Daniel Villafruela, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=32110715

Photo originale par Daniel Villafruela, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=32110715

En matière d’information géographique, comme pour bien d’autres sujets, chez Zoomacom on n’hésite pas à produire nous-mêmes, surtout lorsque l’on peut contribuer à augmenter les “biens communs de la connaissance”.

Ça faisait un moment que je voulais compléter les informations de la base de données géographique libre OpenStreetMap (OSM) sur ce secteur. J’ai profité des vacances pour mettre ce projet à exécution et je l’ai “à peu près” terminé récemment.

Avant-Après. Entre les deux, quelques heures sur place et encore plus de temps sur l'ordinateur.

Avant-Après. Entre les deux, un peu de temps sur place et encore plus de temps sur ordinateur.

  >> Voir la zone sur l’outil comparatif de l’IGN “Ma Visionneuse”

Et voilà comment on fait : papier, crayon, smartphone avec une appli' capable d'enregistrer des traces GPS (ici OSMtracker pour Android). Casquette fortement recommandée, gilet parfaitement facultatif.

Et voilà comment on fait : papier, crayon, smartphone avec une appli’ capable d’enregistrer des traces GPS (ici OSMtracker pour Android). Casquette fortement recommandée, gilet parfaitement facultatif.

Ça reste perfectible, mais les informations principales permettant de s’y orienter y sont. J’aimerais y voir figurer quelques éléments repérables de plus (des arbres essentiellement) et bien sûr l’emplacement de structures funéraires remarquables réalisées “par de célèbres sculpteurs et architectes stéphanois voire parisiens : Lamaizière, Ziegler, Dodat, Lamberton, Zan…” et pourquoi pas l’emplacement des sépultures de stéphanois célèbres. Le tombeau Smith, inscrit à l’inventaire des monuments historiques, y figure déjà.

Une carte… et bien plus encore

En l’état, les informations géographiques du Cimetière du Crêt de Roch dans la base Openstreetmap permettent déjà :

  • de consulter la carte en ligne sur le site openstreetmap.org. D’autres sites utilisent également ces données, proposant différents “rendus” (styles de carte).
  • d’imprimer cette carte depuis ce site.
  • d’utiliser une application mobile de navigation (un”GPS”…) qui utilise les données Openstreetmap, pour vous guider sur place. C’est possible par exemple avec OSMand, disponible pour smartphones sous iOS et Android.
  • d’utiliser le fond de carte et d’y ajouter par dessus ses propres marqueurs, contenant du texte, des images, des videos… sur un service en ligne comme uMap. C’est, par exemple, ce qui a été fait par l’auteur de la carte Quelques personnalités célèbres du Cimetière de Montparnasse.
  • de télécharger les objets de la carte d’Openstreetmap.org au format vectoriel et de les modifier pour réaliser sa propre carte, dans un style personnel, avec un logiciel de PAO, comme le logiciel, libre et gratuit, Inkscape (ou Adobe Illustrator pour ceux qui en ont les moyens…).
  • de créer, avec de bonnes compétences techniques et (carto)graphiques, des cartes personnalisées, qu’elles soient numériques ou destinées à l’impression.
  • de réaliser des applications de valorisation du Patrimoine, comme par exemple Super Lachaise pour le célèbre cimetière parisien.
  • et si vous avez les compétences et/ou le budget… de réaliser, ou faire réaliser, ce dont vous avez besoin à partir de données géographiques libres… y compris des applications commerciales.

Tout ce que vous avez à faire c’est respecter la licence d’utilisation, ODBL pour les données, Creative Commons, By-SA pour le fond de carte.

Certains de ces usages gagneraient encore à bénéficer de synergie avec les projets Wikipédia et Wikimedia Commons (où il existe déjà une catégorie d’images “Cimetière du Crêt-de-Roch, Saint-Étienne“).

En savoir plus

300px-OSM_banniereOpenStreetMap?

Tout le monde connait les cartes IGN et sur internet, les services Google Maps, Mappy, Via Michelin… Cependant la plupart des cartes disponibles sur le marché, même gratuites, ont des restrictions d’utilisation légales ou techniques qui empêchent de les utiliser de manière créative, que ce soit pour un usage personnel ou commercial. Depuis 2004, un projet collaboratif nommé OpenStreetMap (OSM) a été créé avec pour objectif de construire et fournir des données géographiques libres sur le monde entier. La carte présente sur le site officiel www.openstreetmap.org n’est que la partie émergée de l’iceberg. Le cœur du projet est la base de données géographiques qui sert à produire cette carte.

Comme l’encyclopédie Wikipedia, OpenStreetMap est alimentée et modifiée, en données géographiques, par des contributeurs volontaires. OpenStreetMap permet de consulter, modifier, exporter et utiliser librement des données géographiques pour produire des cartes et des applications mobiles.

Sur le territoire de Saint-Étienne, des contributeurs ont déjà cartographié routes, chemins, bâtiments… mais il reste encore à faire pour ajouter plus de détails.

  >> Consulter les pages Saint-Étienne sur le wiki Openstreetmap.

Voir aussi

  Nos articles