Suivez le tracé du Furan sous St-Etienne grâce à la cartographie collaborative

Par 18 décembre 2013 mai 3rd, 2019 blog, Cartographie, médiation numérique

photo : Copyright GS - http://furan.free.frVous êtes-vous déjà demandé à quels endroits coulait le Furan sous la ville de Saint-Étienne ? Sur quelles cartes, à quelle échelle, vous pouviez retrouver son tracé souterrain ?

Ne cherchez plus : il vous suffit de consulter la carte (le rendu de la base de données géographiques) par défaut de Saint-Étienne sur opentreetmap.org.

La relation qui représente le Furan en lui-même : https://www.openstreetmap.org/relation/3001074

Tout le monde connait les cartes IGN et sur internet, les services Google Maps, Mappy, Via Michelin… Depuis 2004, un projet collaboratif nommé OpenStreetMap (OSM) a été créé avec pour objectif de construire et fournir des données géographiques libres sur le monde entier. Comme l’encyclopédie Wikipedia, OpenStreetMap est alimentée et modifiée, en données géographiques, par des contributeurs volontaires. OpenStreetMap permet de consulter, modifier, exporter et utiliser librement des données géographiques pour produire des cartes et des applications mobiles.

En octobre 2013, l’Institut Géographique National (IGN) et l’Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques (ONEMA) ont “libéré” les données hydrographiques de la BDCarthage (Base de Données * sur la CARtographie THématique des AGences de l’Eau). Celles-ci sont désormais disponibles sous licence ouverte. Cette licence les rend compatibles avec la licence ODBL adoptée par le projet OpenStreetMap.

C’est ce qui m’a permis, à moi simple citoyen, contributeur autodidacte à OSM,  d’ajouter le tracé souterrain du Furan à l’ensemble des informations géographiques en bien communs disponibles  pour Saint-Étienne sur OpenStreetMap.

Comme pour toutes les sources d’informations géographiques à disposition des contributeurs d’OSM, la BDCarthage doit être considérée avec précaution selon les cas. En ce qui concerne Saint-Étienne elle semble assez précise et correspond souvent à des tracés de rues (eux-mêmes établis à partir d’une combinaison du cadastre, de relevés GPS et d’imagerie aérienne).

Voir aussi :

Zoomacom et OpenStreetMap :

Aucun commentaire