Une vision extérieure du réseau de la médiation numérique dans la Loire

Par 14 avril 2015 avril 6th, 2019 blog, médiation numérique
Marie-Anne Maury

Par Marie-Anne Maury

Je commence aujourd’hui le premier volet d’une chronique sur le travail d’identification des acteurs de la médiation numérique dans la Loire, que j’effectue actuellement. Cette mission est la mienne pendant la durée de mon service civique chez Zoomacom (jusqu’en août 2015) et l’association me donne la parole sur son blog pour documenter le cheminement que j’ai entrepris pour me faire une idée claire du réseau.

Le terme « médiateur numérique » est nébuleux. Quand je questionne les personnes qui m’entourent pour leur demander quelles sont les personnes ou structures qu’ils connaissent dans ce domaine, je me rends compte que les définitions sont multiples.

Voir article : Médiateurs numériques de la Loire : mettre en commun nos informations et nos ressources.

Une carte mentale du réseau de la médiation numérique

Quand le travail d’identification des acteurs de la médiation numérique a commencé, je n’avais aucune idée de l’ampleur du réseau, ni de la provenance professionnelle des-dits acteurs.

Quand ma liste a atteint les 200 personnes et structures, j’ai commencé à dessiner une carte mentale des liens qui définissent ce réseau.

Voici le premier résultat que j’ai obtenu.

acteurs-mednum-essai

 

 

J’ai entrepris de regrouper les différents acteurs par structure et surtout par statut de structure. Il était évident que pour esquisser un schéma plus ou moins lisible, je ne pouvais pas y entrer tous les noms qui étaient dans ma liste. J’ai donc choisi cette solution pour les regrouper. Mais tout en continuant mon visuel, je me suis rendue compte que certaines structures avaient des statuts ambigus (Zoomacom notamment, qui est à la fois une association, un EPN et un centre ressource). Il a donc fallu que j’illustre ces ambiguïtés sans que l’illustration ne devienne trop confuse.

J’y ai également inclus les liens entre les différents organismes et ce que pouvait entreprendre le centre ressource pour chacune d’entre-elles.

Une chronique sur l’évolution de mon travail

En discutant avec les salariés de Zoomacom, je me suis rendue compte que certaines de mes appellations, certains statuts de structures n’étaient pas tout à fait exacts ou un peu maladroits, qu’il manquait également certaines structures clés.

On m’a suggéré que de les regrouper ainsi n’était peut être pas la meilleure solution.

Un autre problème s’est encore présenté à moi. Ma liste continue de grandir et d’autres personnes et structures s’ajoutent, et ne sont pas mentionnées dans ma représentation graphique.

C’est ainsi qu’est née l’idée de créer une chronique portant sur mon travail.

Je publierai donc mes prochaines esquisses du réseau des acteurs de la médiation numérique pour que la progression de mon travail soit compréhensible.

A suivre, dans le prochain épisode !