Skip to main content

Accompagnement à la prévention du cyber-harcèlement avec les Cadets de la Gendarmerie

Par 14 septembre 2021Actualités, blog

Visul Service National UniverselEntre mars et juillet 2021 Zoomacom  et la Ligue de l’Enseignement ont animé plusieurs temps de médiation numérique avec les volontaires en Service National Universel des cadets de la gendarmerie de la Loire. Le projet, co-construit avec la Préfecture de la Loire, le Président des Cadets de la Gendarmerie, et les jeunes volontaires du SNU avait pour but de créer une ressource pédagogique sur le cyber-harcèlement, tout en sensibilisant les jeunes du SNU à un usage “éclairé” d’internet et des réseaux sociaux.

Le 30 mars, à la  demande de la Préfecture de la Loire et du Président des Cadets de la Gendarmerie, Zoomacom et la Ligue de l’enseignement de la Loire ont engagé un travail de réflexion sur la création d’une ressource sur le cyber-harcèlement.
Cette ressource sur le harcèlement en ligne doit être créée avec les jeunes volontaires du programme SNU (Service National Universel), pour les jeunes d’autres services du programme SNU et potentiellement pour la Gendarmerie Nationale sur des actions de prévention.

Les différents ateliers d’acculturation au cyber-harcèlement, et plus largement aux “bonnes” pratiques numériques, ont permis aux jeunes volontaires d’apprendre et de comprendre plusieurs enjeux et réalités socio-économiques d’Internet et “du numérique”. Comme, par exemple, l’utilisation de leurs données personnelles, la gestion / de leur image sur Internet, le développement de leur esprit critique face à l’information en ligne, la gestion de leur identité numérique…

Objectifs pédagogiques

  • Maîtriser le numérique
  • Développer son esprit critique
  • Savoir rechercher des informations
  • Travailler en coopération
  • Développer les compétences psychosociales pour un bon usage d’Internet et des réseaux sociaux.
  • Permettre aux cadets d’être acteurs de prévention auprès de leurs pairs, et adultes en général.

Objectifs pédagogiques de la ressource

  • Développer son esprit critique
  • Sensibiliser au cyber-harcèlement
  • Faciliter la compréhension du monde d’internet et de réseaux sociaux.

Les temps forts du processus

1

Présentation du projet aux volontaires SNU

Le 19 mai, première intervention Zoomacom/Ligue avec les jeunes en Service National Universel via les cadets de la gendarmerie, pour expliquer le déroulé du projet :

  • 5 demi-journées avec les jeunes pour une mise a niveau sur les problématiques du cyber-harcèlement et la création des affiches ressources
  • 1 demi-journée pour les former à l’animation de la ressource.

Premier temps d’apport sur le cyber-harcèlement :

  • Le cyber-harcèlement c’est quoi ?
  • Comment s’en protéger?
  • Comment le détecter ?
  • Les différentes catégorisations de cyber-harcèlement…

Les sessions avec les jeunes volontaires ont lieu les mercredis pour tenir compte de leurs temps scolaires.

2

Temps d’acculturation au numérique et au cyber-harcèlement

Le 26 mai, intervention de la Ligue de l’enseignement:

  • Introduction avec un photolangage “cyber-harcèlement”
  • Prise de parole collective et appréciation du niveau de connaissance et de sensibilisation autour du cyber-harcèlement
  • Travail sur l’identité numérique
  • Temps de jeux pédagogiques
  • Jeu sur les réseaux sociaux “je publie ou je ne publie pas?
  • Jeu en ligne “Stop la violence

3

Temps d’acculturation et de création

Le mercredi 2 juin, intervention de Zoomacom:

  • Intro avec la vidéo les réseaux sociaux-data gueule.
    Pour comprendre les fonctionnalités qui nous amènent à utiliser les réseaux sociaux et à toujours plus poster, regarder… même au détriment de nos données personnelles. Comprendre les mécaniques des jeux d’argent mises en place par les réseaux sociaux.
  • Vidéo “Et tout le monde s’en fout” sur le cyber-harcèlement :
    Le harcèlement expliqué par les jeunes, la place du/des témoins dans les cas de cyber-harcèlement.
  • Échange sur l’empathie et le numérique, l’écran.
    https://www.levelesyeux.com/empathieecrans/
  • Début de réflexion sur la création de la ressource sous forme de kakémono
    Structuration des envies, des sous catégories à décrire ou non.
    Partage des tâches par les jeunes et début du brouillon sur papier.

4

Temps d’acculturation sur les cyber-violences

Points sur ce que les jeunes cadets ont retenu des précédentes interventions. Réponses à leurs questionnements et point sur les sujets qu’ils souhaitent approfondir.

  • Définition et différenciation des violences et cyber-violences
  • Cyber-violences, de quoi parle-t-on ?
  • Cyber-victime, cyber-harceleur et les autres, témoins et citoyens.
  • Vidéo “C’est quoi les cyber-violences” interview de Laure SALMONA, Chargée de mission et d’études Association Mémoire Traumatique et Victimologie
  • Les différentes formes que peuvent prendre les cyber-violences
  • Les chiffres Étude e-enfance sur les cyberviolences ( 2020)
  • Quels sont les risques et les conséquences ? Point sur la loi des internets
  • À travers l’usage de différents scenarii d’usages : Quelle posture et stratégie peut-on adopter en tant que citoyen face aux cyber-violences ?

5

Rassembler les contenus et fixer les ressources à produire

Le 16 juin, retour sur l’ensemble des interventions précédentes, passage en revue des notes et contenus produits. Décisions finales sur ce qu’il faudra intégrer aux kakémonos à produire.

6

Création numérique de la ressource

À la suite de la dernière session d’acculturation et de création, Zoomacom a réalisé 2 kakémonos sur la base des contenus créé par les jeunes volontaires.

Plusieurs jours de création et d’échanges pour créer et ajuster au mieux la ressource qui servira au jeunes volontaires dans leurs actions de sensibilisation auprès des autres jeunes volontaires des différents services du SNU.

7

Création et mise en vide l’animation entourant la ressource

Le 23 juin, la Ligue de l’Enseignement a mené la dernière séance du projet avec les volontaires pour:

  • Voir et s’approprier la ressource finale
  • Créer une animation explicative et démonstrative de la ressource (kakémonos).

8

Bilan du projet

Le 20 juillet, réunion de clôture du projet avec les différents partenaires.

Un projet sympathique mais compliqué à mener compte-tenu du contexte. Ce projet SNU était une version expérimentale, faite rapidement, avec des sessions très rapprochée. À cela, se sont ajoutés la période de confinement du mois d’avril et les examens (Bac…), ce qui a eu pour conséquences de perdre des participants au fil de nos actions. Le résultat produit aurait sans doute pu gagner en pertinence avec plus de temps et de participation. Quoi qu’il en soit, il a été validé par les jeunes participants.

Les kakémonos

Laisser un commentaire