Retour sur Les Rencontres Mondiales des Logiciels Libres 2014

Par 17 juillet 2014 avril 6th, 2019 blog, médiation numérique

logormll_mtp_150x170De retour de mon immersion dans le monde des Geeks aux Rencontres Mondiales des Logiciels Libres 2014 à Montpellier, RMLL prononcez ReuMeuLeuLeu !

On m’avait prévenu : “Les RMLL..? c’est un monde de barbus en sandales, au niveau technique très élevé !”

 

Sac au dos et les a priori de coté, me voici arrivée à l’Université de Montpellier, l’entrée y est totalement libre et gratuite, dans le village une vingtaine de bénévoles s’affairent. Cette année, il y a eu quelques couacs au niveau de l’organisation, me dit-on, mais qu’à cela ne tienne : pas moins de 300 conférences et ateliers sont proposés sur 6 jours. Au village des exposants, j’ai retrouvé des amis de Emmabuntus (Emmaus et logiciel libres font très bon ménage !) ainsi qu’un magnifique serveur nomade Jerry. L’équipe d’OpenStreetmap et le projet wheelchair.org pour la mobilité, ainsi que les fidèles représentants de Framasoft, Ubuntu, Mozilla, Linux et son DoudouLinux pour les plus petits, entre autres. Ou encore des associations locales, leBib Hackerspace local en recherche d’un nouvel espace, TechLabLR en pleine démonstration de construction de RepRap. Sans oublier, l’association NosOignons.net qui oeuvre pour l’amélioration de la qualité du réseau Tor avec son routage en oignon. Et oui, j’ai craqué pour l’affiche qui trouvera sa place dans notre hackerspace stéphanois Openfactory42 !

Les 9 thématiques abordées chaque jour aux RMLL sont toutes plus intéressantes les unes que les autres, et représentent bien la transversalité des logiciels et licences libres, à travers notre société : Collectivités et entreprises, culture, art et médias, en passant par la santé, le développement de logiciel, admin system, l’éducation, la sécurité et internet, sans oublier celle qui a le vent en poupe ces derniers temps, le “DIY” Do It Yourself, avec la vague de FabLab, Hackerspace et Tiers-Lieux, déferlant sur la France.

 

La Radio des RMLL, animée par une équipe regroupant les bonnes volontés venues de l’April, Radio Campus Bruxelles, TropLarge et Tryphon, a compilé toute la semaine des émissions proposant des témoignages d’enseignants, artistes, contributeurs ou mainteneurs, à propos de leurs utilisations des logiciels libres et le fonctionnement de leurs communautés. Découvrez musique, design, édition, jeux vidéos ou encore cinéma libres! Prenez le temps de comprendre TAFTA ou le fonctionnement de TOR.

 

 

Pour mon entrée en matière, direction Amphi 7, avec THE conférence à ne pas manquer de Richard Stallman, “Une société digitale libre”

Extrait du discours de Richard Stallman :

_ “Les efforts développés pour inciter les gens à utiliser les nouvelles technologies numériques sont réalisés sur la supposition que cette utilisation est invariablement une bonne chose. En jugeant par le seul aspect pratique immédiat, cela semble être le cas.

Cependant, si on juge en termes de droits de l’homme, que cette entrée dans ce monde soit bonne ou mauvaise dépend du monde numérique dans lequel nous voulons être inclus.

Si nous nous fixons cette inclusion comme objectif, il nous incombe de nous assurer que cela soit réalisé de la bonne manière.”_

 

La salle est pleine et silencieuse, les Geeks sont respectueux de leur maître, même si beaucoup ont déjà entendu le discours, c’est mon cas. Richard Stallman, fondateur du projet GNU et père du mouvement du Logiciel Libre, président-fondateur de la Free Software Foundation et l’instigateur du concept de copyleft. Parmi les spectateurs, je repère rapidement quelques adolescents aussi attentionnés que leurs aînés. Leur présence est un signe encourageant, seulement il en faudrait d’avantage. La captation de sa conférence devrait être mise en ligne dans quelques temps mais en attendant retrouvez la retranscription de sa conférence de 2012 “Logiciels Libres et Education” et les 3 mots à retenir :

LIBERTÉ – ÉGALITÉ -FRATERNITÉ

Liberté : La Liberté de faire, diffuser, donner des copies. La Liberté de modifier, adapter le logiciel à nos besoins. La Liberté de publier des versions améliorées afin de les redistribuer sous licences libres.

Fraternité : La philosophie du logiciel Libre encourage le partage et la Coopération.

Égalité : Tous égaux en droit dans l’utilisation du logiciel. Pas de patron tout puissant par rapport aux autres. Pas de restriction par le logiciel.

 

Le livre n’est plus le vecteur unique de la connaissance et de la diffusion du savoir écrit, la révolution internet a apporté avec elle, les logiciels libres à l’école.  Au-delà du simple usage de ces derniers, encore trop souvent motivé par des raisons d’économie, Il est nécessaire que l’éducation à la philosophie du Libre et l’Opensource soit intégrée dans les programmes pédagogiques de l’éducation nationale, au même titre que les ouvrages écrits et le droit d’auteur. Non seulement, parce que ces deux révolutions font maintenant intégralement partie de la législation française, mais aussi parce qu’il est nécessaire et urgent de rattraper notre retard en la matière.

A l’ère des objets connectés et des villes intelligentes, il est indispensable de redonner du sens à nos usages numériques !

 

 

Les Licences Libres ont été largement débattues durant la semaine, lors des ateliers et conférences. J’ai pu croiser de beaux exemples d’intention et de philosophie du Libre. Ayant eu à débattre maintes fois cette année, avec de fervents protecteurs du sacro-saint “droit d’auteur”,  c’est avec une certaine jubilation que j’ai rencontré des adeptes professionnels des licences libres. A travers le cinéma en particulier, des mouvements comme le collectif Synaps, Cinema ouvert, Festival du cinéma libre, et Cinéma Voyageur, qui d’ailleurs sera en tournée dans toute la France cet été, pour le plaisir des ligériens, le 28 août à Saint Julien Molin Molette (42).

Le cinéma libre se veut être un cinéma militant qui incite à la réflexion intellectuelle, culturelle et politique. Nombreuses sont les questions qu’il pose, dans un monde où l’image et la création sont devenues des objets de consommation.

 

_”Est ce que la connaissance peut-être privatisée? La connaissance appartient-elle à l’humanité ou à un homme en particulier ? Quelle est la responsabilité de l’auteur ?

A ces questions, il n’y a pas de réponses universelles, il y a des choix de civilisation. L’auteur doit choisir quel héritage civilisateur il veut léguer ? Celle du partage de la connaissance ou de sa privatisation ?..

La constitution du droit de la propriété intellectuelle amalgamant les droits des brevets, des marques, des droits d’auteurs etc. ont enfermé l’auteur dans un imaginaire qu’il se doit de défaire. La révolution numérique a profondément changé les paradigmes de nos sociétés, l’auteur peut y inventer des imaginaires préservant cet équilibre entre les droits du public et les droits d’auteur. Certains diront que cette proposition d’un nouvelle imaginaire du partage de l’art, est peut-être incarné par les artistes ayant fait le choix du Copyleft en utilisant la licence Art Libre?”_

Extrait de l’article de Jérémie Nestel : lire la suite…

 

 

Le Monde des Geeks n’est pas un monde uniquement peuplé de techniciens mais de passionnés, même si, de prime abord, leur sémantique n’est pas toujours facile à décrypter. Avec l’Opensource, les langages et codes du Libre deviennent accessibles à tous et via des processus de distribution de la connaissance comme présenté lors de la conférence Movilab et le processus des Tiers-Lieux Libres et OpenSource, le passage à l’échelle de nouveaux modes de vie durable, en est accéléré . Ils offrent une multitudes de possibilités pour créer, partager et collaborer. C’est à nous tous, de nous en emparer afin de construire ensemble le monde connecté de demain.

“La route est longue mais la voie est accessible!” Framasoft

Rendez-vous lancé pour les prochaines Rencontres Mondiales du Logiciel Libre 2015 (RMLL) qui auront lieu à Beauvais en juillet 2015

Et n’oubliez pas, ce n’est pas réservé qu’aux geeks !

 

 

Vous avez loupez les RMLL, pas de panique !

Ci-dessous quelques ressources sélectionnées pour vous. Elles contiennent des articles, vidéos, interviews et vous donnent accès à des perles du cinéma libre…à partager sans modération en Libre et OpenSource.

A visionner ou lire :

Communauté en ligne / ressources (non exhaustif) :

  • ISF Indépendants Libres et Fédérés. Pour les amoureux et diffuseurs de cinéma Libre. Voir :“Séance d’une projection test”, ainsi que leur wiki pour les aspects techniques.
  • Floss Manual Favorise la publication en français, de documentation libre sur la culture libre, le logiciel libre, le matériel libre et ouvert.
  • Programme complet des RMLL avec références et intervenants

Évènements :

En local  :

Sur la Loire (42)

  • OpenFactory42 : Hackerspace/Fablab- Imprimantes 3D, animations et formations…Rejoignez la communauté les lundis soirs à partir de 18h à la Cité du Design
  • ALOLISE : Association des Logiciels Libres de Saint-Etienne
  • Le Fil à Roanne

Aucun commentaire