HTML 5, la voie du futur?

Par 11 février 2010 avril 6th, 2019 Archives Cyberloire, Labticea, News

Firefox et Safari le supportent partiellement, les projets Google Wave et Chrome tablent dessus, et la plupart des développeurs web sont aux anges à propos de lui. Il s’agit du futur standard HTML 5 et voici quelques explications :

HTML5 est la prochaine évolution du langage de base du web, l’HTML, utilisé pour délivrer texte, images, multimédia, applications web et tout ce que vous voyez dans votre navigateur.

Il s’agit en fait d’un jeu de standards que seuls les développeurs web ont besoin de connaître, néanmoins, ceci constitue une évolution majeure de la façon dont le web fonctionne. Tous les sites ne l’utiliseront pas, mais ceux qui le feront seront bien mieux supportés par les navigateurs modernes, classiques ou en version mobile (à l’exception notable d’Internet Explorer). Les grands changements d’HTML 5 ont déjà fait quelques gros titres dans les milieux spécialisés, grâce aux fabricants de navigateurs tels que Google, Apple, Mozilla et d’autres qui l’implémente au fur et à mesure :

* Stockage hors-ligne : un genre de super cookie, avec plus d’espace pour le stockage de données. Quelques chose dans le style de Google Gears sans que vous ayez quoi que ce soit à installer pour bénéficier de tous ces avantages.

* Expression libre : les sites peuvent établir un espace où l’on peux “dessiner” à partir de code tout ce que l’on peux imaginer, des images interactives, des graphiques et tableaux, des composants de jeux, etc. Tout cela en interaction avec l’utilisateur, sans devoir installer flash ou quelque autre plugin.

* Support natif du streaming audio et vidéo : encore dans les starting-blocks et sujet à amélioration, mais des sites comme Youtube ou Dailymotion pourraient un jour se passer de flash pour vous apporter des flux audio et vidéo, avec pas mal de possibilités supplémentaires au passage.

* Géolocalisation : juste cette fonctionnalité, sans qu’elle soit toutefois limité à une seule API ou un seul fournisseur. HTML 5 peux déterminer votre position géographique et l’utiliser pour personnaliser vos résultats de recherche, par exemple, tagger vos tweets, et beaucoup plus encore.

* Des formulaires plus intelligents : les champs de recherche et autres insertions de texte ont plus de possibilité pour interagir avec le reste des éléments de la page, envoyer des emails, valider des données, etc. Pas forcément excitant, mais moins d’ennuis pour l’utilisateur, ce qui est toujours une bonne chose.

* Focus sur les applications web : sans rentrer dans le détail, on peux dire que l’HTML 5 rend la construction de wikis, de forums de discussion, les fonctionnalités de glisser-déposer, et tous les autres éléments du web moderne beaucoup plus facile à mettre en place, et à même de fonctionner sur toutes les plateformes.

HTML 5 permet ainsi une utilisation facilité du javascript, sur lequel il s’appuie beaucoup. En ce qui concerne Flash, Silverlight, ainsi que la plupart des plugins actuels pour navigateurs, ils ne représentent qu’une solution privisoire pour un problème naturel que l’HTML 5 essaie de résoudre : le placement et le gestion d’éléments interactifs sur une page web.

Mais fi des longs discours, voici quelques vidéos présentant les possibilités actuelles de l’HTML 5 :

[pro-player width=’570′ height=’450′ type=’video’]http://www.youtube.com/watch?v=W4FbF8GKChk[/pro-player]

issu d’une conférence récente de Google

[pro-player width=’570′ height=’450′ type=’video’]http://www.youtube.com/watch?v=NjZnWeW2Ns4[/pro-player]

issu d’une conférence récente de Google

sites à visiter :

un twittwall en html5 et CSS3 : http://9elements.com/io/projects/html5/canvas/

Sketchpad, une application de dessin gérée uniquement en html 5 : http://mugtug.com/sketchpad/

Laisser un commentaire