Fusion Zoomacom et OpenFactory: pourquoi, comment, et autres explications

Par 16 novembre 2020novembre 18th, 2020Actualités, blog

La dernière Assemblée Générale de l’association OpenFactorySainté, qui gérait le fab lab stéphanois Open Factory,  a eut lieu le mardi 23 juin 2020. À l’ordre du jour, un point particulier : la fusion avec l’association Zoomacom. Elle fut votée à l’unanimité.

Une fusion préparée de longue date

L’Assemblée Générale extraordinaire d’OpenFactorySainté du 10 octobre 2019 avait demandé à un groupe de travail de préparer cette fusion.
Ce groupe était composé de plusieurs adhérent·e·s de cette association et de salariés de Zoomacom, et devait définir des objectifs partagés pour favoriser le développement de la fabrication numérique et des lieux de protoypage (fablab, hackerspace, EPN,…).

Le rendu de ce groupe de travail est visible en intégralité ci-dessous. [lien direct vers le document: Projet-de-fusion-v2-1.pdf]

Pourquoi y avait-il besoin de fusionner avec Zoomacom pour faire ce travail ?

Parce que la gestion du fab lab OpenFactory par des bénévoles devenait quasiment impossible, surtout avec un nombre de bénévoles se réduisant comme peau de chagrin.

La gestion d’une telle structure représente :

  • l’administratif : assurance, banque, gestion de caisse, adhésions, formations,…
  • le budget : financements, prestations, comptabilité,…
  • les relations avec les tiers : financeurs, partenaires (notamment l’Université De Lyon),…
  • les projets : des adhérent·e·s, des partenaires,…
  • la communication : articles, mise à jour du site, newsletter, réseaux sociaux, institutions,…

Que cela entraine-t-il ?

En pratique: une présence quotidienne d’un·e salarié·e de Zoomacom au fablab, pour assurer tous les aspects décrits ci-dessus.

Quel est le projet qui est né de cette fusion ?

Cliquer pour accéder à Projet-de-fusion-v2-1.pdf

 


Image d’illustration à la Une: General Fusion reactor for magnetized target fusion – Kyle Pearce from Vancouver, Canada / Licence CC BY-SA