William contre Momo: le challenge Parentalité numérique

Par 17 septembre 2018 avril 3rd, 2019 blog

Les défis stupides et dangereux qui circulent entre jeunes sur les réseaux sociaux affolent les parents, mais surtout les médias et parfois les politiques. Dernier en date: le Momo Challenge. Comme pour son prédécesseur le Blue Whale Challenge, au final on a l’impression qu’il y a surtout eu beaucoup de battage pour des conséquences qui ne sont pas avérées. Et beaucoup de précautions de langage et d’emploi du conditionnel par les médias qui en parlent (points communs à beaucoup d’articles sur le sujet : un titre spectaculairement anxiogène et une conclusion très prudente sur la réalité des faits)

(Lire “Momo Challenge » sur WhatsApp : itinéraire d’une psychose collective” – D’une sculpture de fantôme japonais à un emballement médiatique, comment une farce en ligne sur l’application de messagerie instantanée est devenue un phénomène mondial. (Le Monde – Pixels)

Quoi qu’il en soit, ces défis constituent une occasion pour les parents de discuter avec leurs enfants de leurs pratiques numériques.

“Moi, ça me fait peur mais j’aime bien parce que j’aime bien me faire des frissons parfois…” un enfant stéphanois raconte ce qui lui plaît dans le Momo Challenge (article et interview (audio) sur France Bleue)

Exemple vécu

Jeudi mon fils me parle du “Challenge Momo” : “oui c’est flippant, si on contacte le compte MOMO, il envoie un message et du coup on doit faire tout ce qu’il va dire, car il a des infos sur nous

Ma première réaction a été très simple: “ne le contacte pas, comme ça tu n’auras pas de soucis…”

Et bim ! travail de père expédié en 3 min, clair concis, je m’aime, je suis exceptionnel !!

Mouais…c’eut été trop beau. Samedi soir, discussion avec ma sœur, “mouii… c’est bizarre, E. m’a parlé de ce truc-là, “le MOMO challenge“…Ah mer…credi ! Il en parle encore, 2 jours après. C’est bizarre mon travail de père exceptionnel aurait foiré !

Alors je commence à fouiller un peu le Net…

Je recoupe quelques articles du “MOMO challenge” et je découvre que ça vient apparemment du japon, que l’image qui fait trop peur est en fait une sculpture d’une boîte d’effet spéciaux ou d’un artiste japonais (les sources divergent…) que le compte originel est fermé depuis un bail et que de ce fait c’est une flopée d’admirateurs boutonneux qui continuent l’œuvre d’un mec déjà pas bien fini à la base… Bref : rien de bien flippant.

Le concept par contre est bien celui que mon fils m’a expliqué, à savoir : un message est diffusé sur les réseaux sociaux par le fameux admirateur boutonneux (alias MOMO), ce message contient un numéro privé à ajouter sur l’application de messagerie WhatsApp et à partir de là on entre en discussion avec MOMO (alias l’admirateur boutonneux).

Et c’est à ce moment-là que le fameux MOMO devient méchant : il vous obligerait à vous soumettre à son bon vouloir, vous demanderait d’effectuer des défis de toutes sortes (allant jusqu’au suicide) sous peine de divulguer vos données personnelles…

Ok j’en ai assez vu, je vais de ce pas trouver mon ado chéri pour débriefer avec lui…

On s’assied donc tranquillement, ordinateur à porté de main et je commence à lui dire que j’ai fait quelques recherches et que franchement y a pas de quoi s’inquiéter, réponse du tac au tac : “meuh si t’y connais rien à l’école ils ont dit si et ça…et gnia et gnia” (beaucoup de gnia et gnia chez les ados)

OK. Très bien. Alors prends l’ordi et tape “MOMO challenge” ouvre 2/3 articles, genre celui-ci : www.lapresse.ca/vivre/famille/201808/27/01-5194382-le-momo-challenge-un-defi-dangereux.php ou celui-là https://www.lexpress.fr/actualite/societe/qu-est-ce-que-le-momo-challenge-qui-inquiete-jusque-chez-les-deputes_2033172.html

Lis-les et dis-moi ce que tu en penses…

Il se met donc à lire, je vous passe le survolage du début, où il se met à me dire (oui regarde une fille est morte, oui regarde il connaît tout sur toi gnia gnia gniiiaaaa (je disais quoi sur les ados et les gnia ?))

Une fois qu’il a lu les 2 articles en intégralité, regardé la véritable photo de MOMO, on a pu débriefer correctement.

Je lui ai posé 4 questions simples

 Selon toi, est-ce qu’une entité maléfique, démoniaque, toute puissante et purulente répondant au doux nom de MOMO existe?

Euh ben non en fait, parce que y en a plein, et puis forcément y en a plein vu que sinon faudrait qu’un mec parle au moins 78 langues…

Papa extraordinaire 1 / MOMO 0

 Tu penses que ces MOMO peuvent avoirs des infos confidentielles sur toi?

Ben ouais mais en fait non, parce que les infos qu’il a en fait c’est ce que j’ai déjà mis sur les réseaux sociaux, et comme on a bien regardé les paramètres de confidentialité ensemble et que je fais attention a ce que je publie sur les réseaux, ben du coup y a rien à trouver sur moi à part ce que je veux bien montrer… [Quels sont les véritables risques qui entourent le «Momo Challenge»? (20 Minutes)]

Papa extraordinaire 2 / MOMO 0

 Tu crois que cette ado s’est suicidée a cause du MOMO challenge ou que l’on cherche un responsable à cet horrible drame?

Je sais pas, c’est bizarre, ils ont pas l’air sûrs, elle a eu des messages, mais on sait pas de qui, c’est pas clair, on voit bien que comme ils ne savent pas vraiment, ils préfèrent presque inventer, mais c’est triste, elle devait pas être bien dans sa tête bichette…

Papa extraordinaire 2 / MOMO 0 (on reste à ce score parce que, quoi qu’il en soit, c’est dramatique)

Et enfin…

 La prochaine fois, avant de flipper avec tes potes, de broger dans ton esprit, tu feras quoi?

Je viendrais te voir et on en parlera, et on cherchera une réponse sur internet ensemble. Comme ça au moins j’aurai de vraies réponses !

Papa extraordinaire 1 000 000 / MOMO, théorie du complot, fake news…. 0

Un commentaire