Utiliser des services gratuits sur internet… les yeux fermés ?!

Par 20 janvier 2009 mars 29th, 2019 Archives Cyberloire, Labticea, News

Un article très intéressant publié le 16 janvier par Francis Pisani qui soulève une fois de plus l’usage des services en ligne gratuits dont Google en est le “maître”… mais pour quelles garanties dans la durée ?

Des Environnements Numériques de Travail (ENT) dits “propriétaires ou open sources” aux “Open Space” du type i-Google, Netvibes, Affinitiz… la vraie question à mon sens est comment utiliser ces outils en lignes qui ont l’avantage d’être très simple d’utilisation et qui fonctionnent dans n’importe quel navigateur connecté à internet tout en s’assurant de la confidentialité de certaines données et surtout… leur conservation dans la durée ?!!

Entre les inconscients d’un côté et les paranos de l’autre… où est le juste milieu dans la pratique et l’usage ? vaste débat que vous pouvez poursuivre dans cet article.

Google vient de faire un sale coup à ceux qui lui font confiance et se servent de certains de ses services comme outil de travail.

La société Mountain View, au cœur d’une Silicon Valley en pleine crise, a annoncé hier qu’elle abandonnait le développement de Google Video, Catalog Search, Notebook, Jaiku et Dodgeball. Chacun a ses mérites mais aucun ne gagne de l’argent.

Prenons le bloc-notes. C’est fort commode pour garder des URL de façon temporaire (quand on prépare un billet par exemple) à la différence de Delicious qui est bon pour les sites ou les pages qu’on veut utiliser plus longtemps. On peut aussi y mettre des commentaires et transformer tout cela en Google Doc. Aucun des remplacements qu’ils proposent ne tient la route.

Voir l’article complet sur http://pisani.blog.lemonde.fr
Article suivant