Uber, les taxis, les clients et l’économie collaborative (ou pas…)

Par 6 juillet 2015 avril 5th, 2019 blog, conso collab, médiation numérique

Au delà du conflit entre taxis, VTC et chauffeurs Uber, une sélection de quelques articles traitant de la question dans le contexte de l’économie collaborative (ou pas…) propulsée par les technologies numériques

Illustration par OuiShare - Licence CC Attribution-ShareAlike 3.0 Unported (CC BY-SA 3.0)

Illustration par OuiShare – Licence CC

Attribution-ShareAlike 3.0 Unported (CC BY-SA 3.0)

(article) Michel Bauwens : « Uber et Airbnb n’ont rien à voir avec l’économie de partage », Le Monde.fr, 25 juin 2015

Ancien chef d’entreprise, Michel Bauwens étudie depuis une dizaine d’années l’économie collaborative et ses réseaux qui s’organisent pour créer des outils partagés et mutualiser les savoirs et le travail. Auteur de « Sauver le monde, vers une société post-capitaliste avec le peer-to-peer » (Les Liens qui libèrent), il est l’un des théoriciens des « communs », un modèle économique et politique d’avenir selon lui, et une réponse à la crise écologique et de civilisation liée à la raréfaction des ressources. A condition que l’Etat joue pleinement son rôle de régulateur.

(article) UberPOP : pourquoi taxis, VTC et internautes doivent s’unir contre Uber, Numerama, 24 juin 2015

Lorsque taxis, VTC ou prestataires UberPOP se font la guerre, Uber regarde ceux qui s’affrontent comme autant de proies qu’il entend abattre les unes après les autres. Plus qu’un conflit entre des professionnels, c’est un symptôme d’une société malade, qui doit choisir sa voie. Le capitalisme décomplexé qui fait de certaines plateformes les nouveaux seigneurs d’un monde féodal moderne, ou un autre modèle de société à inventer, en restant uni ?

(article + audio) L’économie collaborative n’est-elle qu’un sous-produit du capitalisme ?, France Culture.fr, 18 juin 2015

Bientôt les vacances. Grace à l’économie collaborative, vous pourrez voyager dans la voiture d’un particulier, dormir chez l’habitant voire y manger, et pourquoi pas ramener un souvenir fabriqué en collaboration avec les habitants du coin. Une expérience malheureusement pas toujours très ‘’authentique’’

(article) Une marque par-dessus tout, Le Monde, 30 juin 2015

(…) par la grâce d’une start-up américaine, «uber» est d’un coup de baguette magique entré dans toutes les têtes. Que vous le vouliez ou non, c’est un cas (pendable) de «disruption» – et pas seulement sémantique.

(article) Le capitalisme numérique réinvente le XIXe siècle, Alternatives Economiques n° 348 – juillet 2015

Avec le numérique, notre capitalisme contemporain est en train de vivre l’une de ses transformations historiques majeures. Une véritable révolution, de celles qui bousculent le monde d’avant, bâtissent les nouvelles richesses et laissent les perdants sur le carreau.

(article) La révolution digitale, ou la fable qui fait trembler le fisc, OuiShare Magazine, 24 mars 2015

A l’heure où le storytelling est en vogue, il est pourtant une fable que le fisc ne goûte guère ; c’est celle qui conte l’histoire d’États effarouchés par les bonds de lièvres du numérique venu d’Amérique, qui menacent la tranquillité dont nos dirigeants nous promettaient de jouir sous la carapace d’une Europe aux allures de tortue endormie.

(article) L’ « Uberisation », nouvelle mythologie française, OuiShare Magazine, 18 mars 2015

« Uberiser ». Depuis quelques semaines, l’expression a fait mouche chez les académiciens du marketing, les consultants en tout genre et les journalistes avides de formules choc. Les dirigeants d’entreprises étalent désormais leurs éléments de langage assimilés en urgence, et font soudainement mine d’avoir pris conscience de ce qu’il va leur arriver. Voilà qu’il pleut des gros titres sur le sujet. Bienvenue dans la moulinexisation de l’innovation.

(article) Jacques Attali : “L'”ubérisation” est une anecdote dans la robotisation”, le JDD, 28 juin 2015

L’économiste et essayiste Jacques Attali estime que le conflit des taxis n’est qu’un prélude à une transformation radicale. Tous les secteurs, services publics compris, vont muter.

(audio) L’économie (collaborative) en questions, Place de la Toile, France Culture, 03 mars 2014

Tout nous presse à nous intéresser à cette question autour de laquelle on a souvent tourné sans l’affronter. L’économie collaborative, c’est quoi exactement ? Au-delà de la description des formes prises par ce champ, et de ses limites, beaucoup de questions se posent : sur quels substrats politiques et sociaux repose-t-il ? Quelle est la part de la technologie dans ce substrat ? Quels liens avec le reste de l’économie ? L’économie collaborative est-elle non marchande ? Est-elle vouée à s’étendre au point de concurrencer l’autre économie ? Est-elle vraiment nouvelle ? Est-elle vraiment révolutionnaire ?

Coopaname et Uber, vers les communs de l’emploi? Bilbliobsession.net, 1er juillet 2015

Et si c’était cette vision d’indépendance esseulée de auto-entrepreneuriat ou celle du micro-entreprenariat caricaturée par Uber et consort qu’il fallait interroger? Le conflit Uber vs Taxis est emblématique de ce point de vue : d’un côté un système d’entrepreneuriat corporatiste aux méthodes obsolètes et de l’autre les ravages de la microactivité dérégulée… Comment repenser le salariat dans ce contexte? Comment prendre en compte la micro-activité rémunérée permise par l’émergence de plateformes globales de type Uber?

Une partie de la réponse se trouve peut-être dans dans des initiatives comme Coopaname issues du 1 mouvement des coopératives d’activités et d’emploi.