On a cartographié un bout du Sénégal depuis Saint-Étienne

Par 17 novembre 2017 avril 3rd, 2019 blog, Cartographie, médiation numérique

Aider des communautés africaines à produire les cartes dont elles ont besoin depuis la France ? C’est possible avec la cartographie libre OpenStreetMap, et c’est ce qu’ont expérimenté quinze personnes, venues de Saint-Étienne et de Clermont-Ferrand, mardi 14 novembre 2017 à l’Openfactory de Saint-Étienne, à l’occasion d’un mapathon organisé par les associations CartONG et Zoomacom. et soutenu par la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Lors des interventions humanitaires, pouvoir se déplacer, localiser les besoins des populations et coordonner leur intervention est absolument crucial pour les ONG. Dans de nombreux pays du monde, les cartes sont imprécises, obsolètes voire tout simplement absentes. Or, il existe aujourd’hui avec la plateforme de cartographie libre et contributive OpenStreetMap (OSM, le « Wikipédia des cartes ») un outil formidable pour « remplir ces blancs ». Sur OSM, n’importe qui peut en effet participer à la cartographie de n’importe quelle zone de la planète : il vous suffit d’un ordinateur, d’une souris et d’une connexion internet ! Grâce à la couverture globale d’image satellites libres disponible aujourd’hui, il est possible de tracer facilement routes, bâtiments ou cours d’eau, mais aussi de repérer les bâtiments détruits ou encore les pistes d’hélicoptères, autant d’informations cruciales pour les ONG sur le terrain. Les données sont ensuite accessibles à tous les acteurs, mais sont aussi durablement utilisables par tous les acteurs (pouvoirs publics, entreprises, etc.) pour le développement du territoire.

Mapathon ?

Un Mapathon est un événement de cartographie collaborative. Il se tient souvent en intérieur (armchair mapping ou “Cartographier depuis son fauteuil “) mais il peut aussi se faire sur le terrain ou combiner les deux.
Le mot est une contraction de «map», («carte» en anglais) et de marathon. C’est donc un genre de marathon pendant lequel on fait des cartes…
Plus précisément, il s’agit d’un intervalle de temps où des personnes se réunissent pour cartographier un territoire donné. Par “cartographier”, il faut entendre “fournir des informations géographiques à la base de donnée Openstreetmap” .
Si une partie du travail consiste à se rendre sur le terrain, certains mapathons sont organisés pour permettre à leurs participants de donner un coup de main à distance à des équipes qui, elles, sont sur le territoire concerné.
>> Plus d’infos sur le wiki Openstreetmap / Mapathon

L’OSM GeoWeek

Le mapathon de Saint-Étienne était l’un de ceux organisés par CartONG et ses partenaires pendant l’OSM GeoWeek, un semaine de sensibilisation à la géographie avec OSM.

Voir aussi

Missing Maps, projet humanitaire qui vise à cartographier en amont les parties du mondes vulnérables aux catastrophes naturelles, crises sanitaires, environnementale, aux conflits et à la pauvreté.

MapSwipe, une application pour smartphone et tablette pour faciliter la cartographie des zones vulnérables (en anglais).

Screenshots from MapSwipe

Captures d’écrans de MapSwipe