L’identité numérique, anti-chômage, antisèche !

Par 25 juin 2012 avril 5th, 2019 blog

(article original sur La Vie Cheap)

« bonjour monsieur,
je ne crois pas qu’on se connaisse mais votre profil est intéressant. Sachez que pour ma part, je travaille dans un cabinet spécialisé dans la démarche active, plus communément appelé chasseur de tête. Vous semblez être tourné ************************ et nous avons actuellement une offre. Nous recherchons actuellement ***************************************************** Si vous même, ou quelques unes de vos connaissances peuvent être intéressé, n’hésitez pas à me contacter. »

Voici le fruit de quelques mois de travail sur mon identité numérique pro, un chasseur de tête m’a contacté avec deux qualités qui vont de pair : la discrétion et l’efficacité. Après une courte conversation téléphonique un schéma se dessina sur mon téléviseur cérébrale, le monde serait séparé en deux : ceux qui ont un boulot et ceux qui n’en n’ont pas. Si vous avez déjà un boulot on peut vous en proposer un autre, si vous êtes au chômage, de prime abord, vous n’intéressez personne.

Connecté ou déconnecté du marché : la triste réalité numérique du chômage. Mais du noir au blanc des nuances de gris dissipent mon schéma. Rechercher un emploi sur le Net peut vite tourner à la séance de zapping. On ne compte plus les sites qui recensent les offres d’emplois : les sites régionaux, Paul Emploi, les sites spécialisés, les sites de secteurs, les réseaux pros… j’en passe et des meilleurs. On pourrait penser qu’il n’a jamais été aussi facile de trouver du travail, mais à force de zapper la réalité se morcelle et on se perd en chemin…
Il faut donc rassembler ses forces, ne pas se laisser abattre et construire son identité numérique pro :

1. T’es qui toi ? Le CV en ligne : il devient incontournable car aujourd’hui on google(1). Votre parcours, compétences, engagements… le tout avec les bons mots clés, si on tape votre métier on doit vous trouver !

2. Tu fais quoi ? Mettez en lignes des preuves concrètes de votre travail, mettez-vous en scène si nécessaire (demandez à un pote de vous prendre en photo en action). Là encore, nouveau site donc nouveau profil, le tout en portfolio sur votre CV ligne.

3. C’est bien toi ? Sécuriser bien votre portfolio, attribuer vous la paternité de vos « œuvres », remettez un lien vers votre CV à chaque production déposée. Vos productions sont originales ? Attribuez-vous une licence CC.

4. Tu veux quoi ? Ze plan d’attaque : en terme de cartographie numérique ça donne : au centre votre CV en ligne, derrière votre portfolio avec vos productions accessibles, devant : twitter, viadeo, linked In, machinemplois.com…pas besoin de réécrire votre CV pour chaque site, poser un lien sera amplement suffisant.

Avoir un CV en ligne ne fera pas de vous un « killer », mais il peut raccourcir vos périodes de chômages voire les éviter. Vous arrivez en fin de contrat ? Un peu de jardinage et hop la recherche devient plus simple. Plus besoin d’envoyer des tonnes de documents : juste une adresse tout est en ligne : c’est plus cheap, plus léger, plus productif.

Certes la méthode porte ses fruits, mais nous ne sommes pas tous égaux devant celle-ci, c’est ici que la fracture numérique est la plus visible. Aussi d’un recruteur à l’autre, d’un secteur à l’autre, les pratiques et les habitudes ne sont jamais les mêmes. Le bon vieux CV papier a encore bonne presse. La multiplicité de possibilités offert par le numérique n’est pas encore explorer. On commence à parler du CV en ligne dans les Zinstitutions. A quand une pensée plus globale sur la recherche d’emploi et le numérique ? J’arrête ici, l’iceberg est froid et je ne suis qu’à son sommet…

Aurelien@LaVieCheap

Note :

1 : je google, tu gooles, nous googlons ? Qu’en dis l’académie française ? À quand un langage numérique et vraiment français ?

 

Aurélien est membre de l’association Zoomacom et ancien coworkeur au Comptoir Numérique. Son blog, La Vie Cheap est le blog d’un pratiquant de la consommation collaborative. Covoiturage, fracture numérique, coworking, identité numérique… les problématiques chères à Zoomacom sont traitées avec style et humour sur ce blog. Tous les lundis, le blog de Zoomacom reprend certains des meilleurs articles d’Aurélien.

La vie, la vraie.