La cyberloire présente au bilan de l’étude/actions de Macéo sur le télétravail

Par 31 août 2011 avril 3rd, 2019 News

C’était aujourd’hui, la veille de l’évènement RuralITIC, qu’a eu lieu la journée de bilan organisée par MACEO pour présenter son étude et ses actions menées depuis mars 2010 sur la mise en place du télétravail. La cyberloire, représentée par différents acteurs (Numelink, CIRIDD, Parc du Pilat, GRA et le CG42).

Une journée riche de confirmation sur l’état du télétravail en France dans les organisations privées ou publiques. Que ce soit pour faire face à des enjeux de territoire (reconquête démographique, dynamisation de bassin d’emploi) ou de société (réorganisation du travail, bien être du salarié), le télétravail, même s’il est encore considéré comme un “vilain mot” dû au changement culturel qu’il peut provoquer, n’est en qu’à ces prémices et ne demanderai qu’à ce généraliser grâce aux développement des infrastructures très haut débit et aux ENT (bureaux virtuels, plateforme collaborative, tiers lieux).

La journée a débutée par la diffusion d’un documentaire libre de droit : cliquez ici pour le voir

L’essentiel à retenir :
Les freins : le risque d’isolement, la culture managériale, le manque d’encadrement juridique
Les opportunités : le gain de productivité, la confiance en soi, réduction du temps de trajets, impact environnemental, bien être du salarié, baisse de l’absentéisme, évaluation du travail sous forme d’objectifs

 

Les clés de réussite :

  • construire une ‘offre d’aménagement numérique du territoire : HD, THD, Télécentres ou tiers lieux (mixité entre publics/privés)
  • préparer l’environnement de travail : accès aux outils
  • plan de formation pour les managers mais aussi pour les salariés
  • construire un partenariat avec les acteurs locaux : les recruteurs (pôle emploi, agence d’intérim, etc), les chambres consulaires (CCI, CMA, etc), les résidences d’entreprises
  • le télétravail doit être inscrit le dans le projet de développement local (privilégié l’échelle intra-départementale ou régionale)
  • les collectivités doivent montrer l’exemple
  • associés les services de médecine du travail pour mesurer l’impact sur la santé du salarié.

 

Bientôt un projet de loi ?

Un rapport sera remis au gouvernement le 15 septembre 2011 par le député Pierre Morel-A-L’Huissier qui présentera un projet de loi :

  • l’obligation d’un contrat ou d’un avenant au contrat de travail,
  • la clause de réversibilité,
  • le volontariat,
  • la nécessaire adaptation du poste de travail prise en charge par l’employeur,
  • la garantie des critères d’hygiène et de sécurité

Pour en savoir plus sur l’action “Télétravail” de Macéo et télécharger tous les diaporamas présentés lors de cette journée, rendrez-vous à l’adresse suivante : http://www.teletravail-massif-central.com/