Des plateformes numériques au service de la veille participative sur Saint-Étienne

Par 17 mai 2016 avril 6th, 2019 blog, médiation numérique
papyTiersLieux

Photo par “au Comptoir Numérique” – CC By-NC-SA

Permettre aux citoyens d’agir sur leur territoire, contribuer à sa meilleure connaissance, c’est possible grâce à des outils numériques. On verra ici quelques applications “grand public”, prévues pour être simples d’utilisation, qui permettent de le faire sur Saint-Étienne… et au-delà.

[ARTICLE MIS À JOUR LE 6 SEPTEMBRE 2017]

Saint-Étienne

 MobilisÉ

MobiliSÉ : l’application de signalements de la Ville de Saint-Étienne. Une plaque d’égout descellée et dangereuse pour les passants ou voitures ? Un éclairage public défaillant ? Vous pouvez les signaler aux services de la ville, sur mobile (application disponible sur App Store/Google Play) ou depuis un ordinateur.

>> Plus d’informations : www.saint-etienne.fr/application_mobilise http://www.saint-etienne.fr/MobiliS%C3%89_Saint-%C3%89tienne

Notez que cette application est en quelque sorte “doublement participative”. Elle utilise en effet une carte issue de la base de données géographique libre OpenStreetMap. Ce qui signifie que son contenu y a été apporté par des contributeurs bénévoles. Vous pouvez retrouver un aperçu du travail de ces contributeurs sur la page Saint-Étienne du wiki Openstreetmap.

 Wheelmap

Wheelmap.org est une carte interactive répertoriant les lieux publics accessibles pour les utilisateurs de fauteuils roulants, partout dans le monde. Elle utilise et alimente la base de données géographique libre OpenStreetMap.

>> Plus d’informations : wikipedia.org/wiki/Wheelmap.org (article Wikipedia)

>>  Le site :  wheelmap.org (centré sur l’agglomération de Saint-Étienne)

Note: Wheelmap n’est pas la seule application qui permet de qualifier l’information accessibilité des lieux publics  mais à notre connaissance c’est la seule aujourd’hui qui permet de le faire au profit d’une base de donnée ouverte en bien commun et non pas à celui exclusif d’une entreprise ou d’une association qui s’approprie ces données et décide de leur utilisation.

Saint-Étienne sous surveillance

Dans un autre genre, clairement militant contre la video-surveillance, la carte Saint-Étienne sous surveillance, du projet Sous-Surveillance.net, est “une cartographie participative, collaborative et accessible au plus grand nombre“. Elle permet de rendre visible “la prolifération des caméras tout en collectant un maximum d’informations les concernant“.

>> Le site : saint-etienne.sous-surveillance.net

 Ambiance: HoodMaps

Pas vraiment politiquement correct mais rigolo, HoodMaps est un service de cartographie collaboratif cherchant à concentrer les informations que ne livrent pas les autres cartes : où les hipsters, les touristes et les gens ennuyeux sont dans une ville. Indispensable pour ne plus vous perdre dans les quartiers ronflants.
>> Plus d’infos : article Numerama – Le site : hoodmaps.com

 Carticipe Saint-Étienne

Le concept Carticipe ® est fait pour permettre aux citoyens et acteurs locaux de suggérer eux-mêmes, facilement, des évolutions localisées sur leur territoire (créer une idée), de les soumettre à l’avis des autres citoyens (voter), et de susciter le débat autour des propositions des uns et des autres (commenter).

>>  Le site :  saint-etienne.carticipe.fr (semble à présent -novembre 2016- inaccessible)

Biens communs de la connaissance

Outre ces thématiques précises, il est également possible de partager connaissance et médias sur des sujets variés, dans des projets en Bien Commun :

Il n’est même pas forcément nécessaire d’apporter soi-même des informations, parfois intervenir juste pour faire le ménage et étiqueter l’existant dans les bonnes catégories permet d’apporter beaucoup en facilitant l’accès aux contenus existants.

Loire > état des routes

“J’ai mal à ma route” (“40 millions d’automobilistes”)

Mis enplace par l’association 40 Millions d’automobilistes, le site vous permet de signaler une route dangereuse en renseignant le lieu le plus précisement possible. Vous avez la possibilité de décrire l’endroit dangereux : cela nous permettra de mieux évaluer le problème. Vous pouvez également joindre une photo à votre signalement. Votre signalement sera par la suite modéré puis vérifié.

Le site :  www.jaimalamaroute.com
>> article : 40 millions d’automobilistes” publie le palmarès des routes les plus dégradées par département (11/11/2016)

Loire > Communications

 Observatoire de la couverture téléphonique mobile dans la Loire

L’observatoire de la couverture mobile dans la Loire est un mouvement citoyen issu de petits villages qui composent le département. Il permet de déclarer l’absence constatée de réseau téléphonique. Toutes les zones grises ou blanches qui seront déclarées seront ensuite remises au Département de la Loire et autres collectivités territoriales.

>>  Le site : www.couverturemobile42.fr
>> article :  La carte des oubliés du réseau mobile (Le Pays, 02/07/2017)

Loire > Nature

 Sentinelles de l’Environnement (FRAPNA)

La Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature (FRAPNA) propose, à ses adhérents et à tous ceux qui se sentent concernés, de participer au réseau de veille écologique “Sentinelles de l’environnement”. Ces personnes sont de véritables relais auprès des autorités concernées pour les alerter sur les atteintes constatées.

>> Plus d’informations : www.frapna-loire.org/fr/reseaux/sentinelles.html
>>  Le site :  sentinelle-environnement.fr

Dans le même genre :

TrashOut,  une application pour signaler les décharges sauvages.

>> Plus d’informations : article Fréquence Terre
>>  Le site :  www.trashout.ngo

Réseau Eco-Veille (FFRandonnée)

Le réseau éco-veille® mis en place par le comité Loire FFRandonnée, avec le soutien de tous ses partenaires permet aux randonneurs de signaler d’éventuels problèmes de balisage, de dégradations des chemins ou de leur environnement.

>> Plus d’informations : www.rando-loire.org/pages/Le_reseau_ecoveille-1019993.html

 Si vous connaissez d’autres applications / sites internet qui permettent de signaler des éléments divers à des services susceptibles de s’en occuper (oui, c’est vague…), soyez sympas de nous les… signaler dans les commentaires ci-dessous. 🙂

Un commentaire