[Covid-19/Loire] Des ordinateurs pour des personnes sans domicile hébergées en quarantaire

Par 21 avril 2020avril 27th, 2020À la Une!, Actualités, médiation numérique

La Préfecture de la Loire a mis en place fin mars un centre d’hébergement spécialisé pour les malades non graves du COVID-19, sans domicile, dans la plaine du Forez. Le centre d’hébergement accueille des personnes pour leur permettre de rester confinées, la plupart du temps dans leur chambre, pendant la durée de leur rémission avec un suivi médical. La gestion de ce centre d’accueil provisoire a été confiée à l’Entraide Pierre Valdo.

Pour pallier le manque de lien social, amplifié par le confinement, de ces personnes déjà fragilisées, la Direction Départementale de la Cohésion Sociale (DDCS/Préfecture de la Loire) a contacté Zoomacom, Centre de Ressources en Médiation Numérique de la Loire afin d’envisager la mise à disposition d’ordinateurs portables issus de nos centres multimédia itinérants (CMI).

Le cadre particulier de cette mise à disposition a nécessité la mise en place de règles d’usage et d’hygiène spécifiques afin que les utilisateurs puissent utiliser les ordinateurs dans le cadre de leurs démarches administratives en ligne et pour garder un lien avec le monde extérieur, sans pour autant risquer la diffusion du virus.

Le 1er avril, la Directrice de l’Entraide Pierre Valdo de Saint-Étienne, en charge du centre d’accueil, a pu ainsi récupérer 9 ordinateurs portables auprès de Delphine Duriaux, médiatrice numérique à Zoomacom. Ces ordinateurs portables sont gracieusement mis à disposition des malades pour la durée de leur séjour au centre d’accueil.

L’Association nationale Entraide Pierre Valdo gère depuis plus de 45 ans de nombreux établissements et activités dans le champ de l’accueil, l’hébergement, l’accompagnement et l’insertion sociale et professionnelle :
• À destination du public migrant, demandeur d’asile et bénéficiaire de la protection internationale ;
• En faveur de l’inclusion, du logement et de l’hébergement des personnes défavorisées ;
• Au bénéfice de l’enfance (loisirs et protection de l’enfance).

 

Laisser un commentaire