Big Brother Awards 2010

Par 17 mai 2010 mars 29th, 2019 Archives Cyberloire, Labticea, News

Le fichier H1N1 de Roselyne Bachelot, les fichiers sociaux d’Eric Woerth et Martin Hirsch, ceux de l’Education nationale, sans compter Alcatel, les Caisses d’Epargne, Facebook, Google, les Pages Jaunes, la RATP… “Peuvent être nominées toutes les entreprises et institutions du secteur privé qui, par profit ou simple négligence, méprisent ou violent la sphère privée de leurs employés, de leurs clients ou de tiers, ou toute autre forme de promotion, comme les sociétés qui exportent leur matériel de surveillance dans des régions où les droits de l’individu sont encore plus vulnérables”

Les Big Brother Awards France, qui fêtent cette année leurs 10 ans, ont croulé sous les propositions de candidatures. C’est pourquoi une nouvelle catégorie fait son apparition pour départager ministres et “exécuteurs”, et plusieurs mentions spéciales viendront enrichir le palmarès.

La liste des prétendants et gagnants aux prix Orwell, qui “récompensent” ceux qui s’illustrent en matière de promotion de la surveillance, d’atteintes à la vie privée, et aux libertés“, est désormais publique.

Pour Internet, ce sont Google, Trident Media Guard et Thierry Lhermitte, Facebook, Pages Jaunes et les services web de géolocalisation qui visent le podium…

Le palmarès a été annoncé lors d’une conférence publique avant la cérémonie du 29 mai. Elle s’est tenue le mercredi 12 mai, à 9h30, à La Cantine, dans le 2e arrondissement de Paris. Les Big Brother Awards sont décernés chaque année dans une dizaine de pays.

Liens utiles :
Le site des BBA : http://bigbrotherawards.eu.org
La liste des primés/nominés de l’édition 2010
Les Surveillés se rebiffent