Appel à Projets : Initiatives solidaires, territoires et emplois (Fondation de France)

Par 7 février 2012 À la Une!, Appels à projet

L’accroissement des inégalités sociales et territoriales favorise le développement de besoins sociaux peu ou mal satisfaits.

Au-delà des dispositifs mis en place par les politiques publiques, au-delà des services développés par les acteurs économiques privés, lucratifs ou non, de nouvelles réponses sont à inventer pour lutter contre ces phénomènes de relégation et favoriser la cohésion sociale sur les territoires.

Le croisement des regards et des compétences, le décloisonnement des disciplines – entre social et économique notamment – l’articulation entre plusieurs activités, la mobilisation de différents types d’acteurs – dont les bénéficiaires – peuvent permettre d’inventer au plus près des territoires ces nouvelles réponses que la Fondation de France souhaite soutenir et consolider.

Objectifs de l’appel à projets

Les objectifs sont de :

  • favoriser l’émergence de nouvelles activités et services solidaires, qui contribuent à diminuer les inégalités sociales et territoriales ;
  • favoriser la consolidation de ces activités et de leurs emplois, la capitalisation des expériences menées ainsi que leur essaimage.

Quelles sont les initiatives concernées ?

  • des projets portés par des organismes en création ;
  • de nouveaux projets permettant la consolidation d’organismes existants ; par exemple : la création d’une nouvelle activité pour diversifier les services rendus et les ressources de l’organisme, l’extension territoriale d’une activité permettant d’atteindre une taille cri- tique, la création d’une offre de services entre différents acteurs locaux permettant une mutualisation des coûts… ;
  • des projets de capitalisation et d’essaimage ; par exemple : l’évaluation d’un projet, une étude sur les impacts sociaux et économiques d’une activité, l’analyse du modèle économique, un guide valorisant les bonnes pratiques d’expériences locales…

Qui peut répondre à cet appel à projets ?

  •  Une association, une coopérative et plus généralement un organisme à but non lucratifs ou à gestion désintéressée ;
  • un regroupement de structures permettant de construire une offre de services territorialisés ; des projets mixant statuts lucratifs et non lucratifs pourront être examinés, sachant que l’aide de la Fondation de France sera affectée à la structure non lucrative.

Dates limites de dépôt des candidatures : 2 avril 2012 – 7 septembre 2012

>> Détails et dossier à télécharger sur le site de la Fondation de France

 

 

 

photo credit: JonathanCohen via photopin cc