« La médiation numérique consiste à accompagner des publics variés vers l’autonomie, dans les usages quotidiens des technologies, services et médias numériques ».

La médiation numérique : un enjeu d’équité

Dans une société dite « de l’information » ou « de la connaissance », une maîtrise minimum des outils technologiques (ordinateur, guichets et bornes automatiques, téléphone mobile, et autres assistants numériques), compétences informationnelles pour se repérer dans la masse d’informations disponibles, de même qu’un rudiment de culture générale sur le numérique (principes de fonctionnement des réseaux, éco-système des médias numériques, règles éthiques et juridiques, …), tendent à devenir des compétences nécessaires pour exercer une citoyenneté de plein droit.

Il existe une catégorie de personnes qui ne sont pas familières avec les technologies numériques, qui ignorent les services et contenus auxquelles elles permettent d’accéder, qui peinent à s’adapter aux évolutions rapides des matériels, au point de se trouver défavorisées, voire handicapées, dans leur vie quotidienne du fait de leur manque d’autonomie dans l’usage de ces outils.

Accompagner ces personnes vers l’autonomie dans ce nouvel environnement où la communication humaine est de plus en plus souvent médiatisée (dans le sens où elle passe par des « objets et systèmes communicants » tels que téléphones, ordinateurs, messageries, réseaux sociaux …) est un véritable enjeu de société : un enjeu d’équité.

(extrait d’un article de Philippe Cazeneuve – licence Creative Commons-By-NC-SA)

 

Le périmètre de la médiation numérique

(extrait des Carnets de la Médiation Numérique, dossier de 64 pages réalisé par la Collectivité territoriale de Corse et l’association Créatif dans le cadre et suite aux assises de la médiation numérique (septembre 2011). Cette publication en ligne restitue une réflexion collective issue de ces rencontres sous la forme d’un carnet de voyage autour de « l’archipel de la médiation numérique » . )

Les acteurs de la médiation numérique se donnent pour mission de :

Accueillir et orienter

  • Proposer un accueil de proximité
  • Orienter vers les services ou structures adaptés
  • Informer et faciliter l’accès aux droits, au logement, aux soins …

Initier et accompagner les publics

  • vulgariser & accompagner les pratiques et les usages du numérique
  • Initier aux compétences numériques de base (littéracie numérique)
  • Aider et former à l’usage des services en ligne
  • Aider les personnes, notamment handicapées, à adapter les outils numériques à leurs besoins
  • Développer l’autonomie et l’esprit critique des publics
  • Participer à l’insertion sociale et professionnelle des personnes

Valoriser les personnes et leurs usages

  • Contribuer à restaurer l’estime de soi des personnes peu habiles avec le numérique
  • Permettre l’expression citoyenne et encourager la créativité artistique des usagers
  • Contribuer à l’émancipation des personnes dans une logique de capacitation (empowerment)

Accompagner les projets sur le territoire

  • Repérer et valoriser les initiatives locales intéressantes
  • Faire remonter les besoins et les attentes des usagers
  • Donner à voir ce qui existe aux décideurs
  • Mettre en relation les acteurs locaux
  • Mettre en oeuvre des partenariats et structurer le réseau d’acteurs

Veiller, innover et essaimer

  • Expérimenter et impulser des projets
  • Proposer et développer de nouveaux services
  • Faciliter la coopération et la collaboration à distance
  • Faire une veille informationnelle sur les difficultés rencontrées par les publics avec le numérique
  • Garder la mémoire des idées et projets
  • Modéliser les initiatives pour essaimer les projets